Bulletins et communiqués

Actualités culturelles

Dévoilement des trois Capitales culturelles du Canada de 2011

22 novembre 2010  |  Aucun commentaire

Les municipalités de Lévis, au Québec, de Charlottetown, à Île-du-Prince-Édouard, et de Vancouver, en Colombie-Britannique, seront les Capitales culturelles du Canada en 2011.

La municipalité de Lévis pourra ainsi réaliser de nombreuses activités grâce au financement accordé, dont les célébrations liées aux festivités marquant son 375e anniversaire, un festival d’art patrimonial, le Festirail, la création d’une fresque historique ainsi que plusieurs festivals des arts de la scène. La municipalité de Lévis pourra recevoir jusqu’à un million de dollars.

De son côté,  la municipalité de Charlottetown mettra sur pied plusieurs activités, dont un concert, des ateliers sur la planification urbaine, des visites de studios et de galeries, des célébrations multiculturelles, le rendez-vous Nuit blanche axé sur les jeunes artistes, un jardin traditionnel autochtone, un festival francophone et acadien, des courts métrages ou des productions interactives mettant en valeur la ville, un salon du livre, des ateliers d’artisanat, des journées de découverte des arts, une pièce de théâtre autochtone et une série d’œuvres artistiques illustrant la Confédération. La municipalité de Charlottetown pourra recevoir une aide maximale de 500 000 dollars.

Finalement, la municipalité de Vancouver organisera également une foule d’activités, dont les célébrations pour marquer son 125e anniversaire, un rendez-vous littéraire, des visites libres de lieux municipaux, des espaces piétonniers pour l’art public, une création d’œuvre d’art par un artiste des Premières Nations, une série d’affiches sur des femmes remarquables, un programme de murales et un spectacle multimédia fondé sur les pratiques culturelles d’autochtones et d’immigrants. La municipalité de Vancouver recevra une somme allant jusqu’à 1,75 million de dollars.

Le titre de Capitale culturelle du Canada est accordé selon les réalisations des villes candidates qui démontrent leur engagement à soutenir les arts et la culture. Le financement accordé, qui permet la réalisation d’activités de célébration des arts et de la culture, varie selon la taille des municipalités.

Sources :

Étude pancanadienne sur l’effet des technologies numériques sur le secteur culturel

22 novembre 2010  |  Aucun commentaire

Le Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) a entamé en octobre une étude pancanadienne sur l’effet des technologies numériques sur le secteur culturel. Cette étude, qui sera menée par le Groupe Nordicité, vise à mesurer l’incidence du numérique sur la main-d’œuvre dans huit domaines culturels : le cinéma et la télévision, la création littéraire et l’édition, les arts de la scène, les arts visuels et les métiers d’art, les médias numériques, la musique et l’enregistrement sonore, le patrimoine (archives, bibliothèques, musées et le patrimoine bâti) et la radiodiffusion. Les divers éléments de la chaîne de création, lesquels comprennent la création, la production, la fabrication, la distribution et la diffusion, et la préservation dans les organisations et les entreprises sans but lucratif et à but lucratif, seront également examinés. Au cours des huit prochains mois, des consultations à l’échelle pancanadienne seront réalisées avec des leaders du milieu culturel afin de cerner, à l’aide de sondages et d’entrevues, les problèmes qui touchent le milieu en matière de ressources humaines. En savoir davantage

Source : Communiqué diffusé par le CRHSC, 27 octobre 2010

Un site Internet d’information à propos du projet de loi C-32 qui vise à moderniser la Loi sur le droit d’auteur

22 novembre 2010  |  Aucun commentaire

Le site Internet Culture équitable regroupe plusieurs intervenants du milieu culturel qui souhaitent faire connaître leur position à l’égard du projet de loi C-32, proposé par le gouvernement fédéral et qui vise à moderniser la Loi sur le droit d’auteur. On y trouve entre autres de la documentation générale sur le sujet ainsi qu’un résumé du projet de loi. Pour en savoir davantage, consultez le www.cultureequitable.org.

Source : Site Internet de Culture équitable

La Ville de Montréal nommée vice-présidente de la Commission culture de l’organisation internationale Cités et Gouvernements Locaux Unis

22 novembre 2010  |  Aucun commentaire

La Ville de Montréal a accepté, le 26 octobre, la vice-présidence de la Commission culture de l’organisme Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU). Elle rejoint ainsi, à la vice-présidence, les villes de Lille, en France, de Stockholm, en Suède, et de Buenos Aires, en Argentine, ainsi que celle de Barcelone, en Espagne, qui occupe la présidence. Montréal est engagée dans CGLU depuis sa fondation, en 2004. Le maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, est le vice-président de la section Amérique du Nord.

Fondée en 2004, CGLU est le résultat de la fusion de la Fédération mondiale des cités unies (FMCU) et de l’Union internationale des villes et pouvoirs locaux (IULA). L’organisation est établie à Barcelone, mais est présente dans 136 des 191 États membres des Nations Unies. Son président actuel est le maire de Paris, monsieur Bertrand Delanoë. CGLU représente et défend les intérêts des collectivités locales sur la scène mondiale et s’est fixé pour mission d’être la voix unifiée et le défenseur de l’autonomie locale démocratique, c’est-à-dire de promouvoir ses valeurs, ses objectifs et ses intérêts, par la coopération entre les collectivités locales, comme au sein de la communauté internationale.

La Commission culture de CGLU est née de la volonté du Groupe de travail sur la culture de CGLU d’inscrire le dialogue interculturel et la culture comme moyens de développement durable dans les priorités de l’organisme. Constitué en 2005, le Groupe de travail sur la culture s’est essentiellement affairé à la diffusion et à la mise en œuvre de l’Agenda 21 de la culture, qui est le document de référence en politiques culturelles adopté par CGLU en 2004.

Source : Communiqué diffusé par la Ville de Montréal, 2 novembre 2010

Trois jeunes artistes sélectionnées pour représenter le Nouveau-Brunswick aux Jeux d’hiver du Canada

22 novembre 2010  |  Aucun commentaire

Trois jeunes artistes néo-brunswickoises ont été sélectionnées, le 15 novembre, pour représenter le Nouveau-Brunswick aux Jeux d’hiver du Canada de 2011. Mesdames Cynthia Aubé-Boulay, Alyson Miller et Jessie Babin seront donc les artistes membres d’Équipe Nouveau-Brunswick et prendront part au Programme national des artistes, qui se tiendra conjointement avec les Jeux, à Halifax, du 11 au 27 février 2011. Pendant ces Jeux, elles se joindront à de jeunes artistes de partout au Canada pour participer à un programme de mentorat interdisciplinaire de deux semaines dans le domaine des arts. En savoir davantage

Source : Communiqué diffusé par le gouvernement du Nouveau-Brunswick, 15 novembre 2010

Une subvention de 18 200 $ pour la Rencontre des trois peuples

22 novembre 2010  |  Aucun commentaire

Le gouvernement du Canada a versé, le 15 novembre, une somme de 18 200 $ à l’Association du Complexe patrimonial de Prince-Ouest pour l’organisation de la Rencontre des trois peuples. Cette rencontre célébrera la contribution des Mi’kmaq, des Acadiens et des Irlandais à la fondation et au développement de Tignish, une petite communauté du nord-ouest de l’Île-du-Prince-Édouard. Parmi les activités au programme, mentionnons des spectacles de musique et de chant, de même qu’une pièce de théâtre visant à mieux faire connaître la culture et le patrimoine de chacun des trois peuples fondateurs de Tignish. Les célébrations se tiendront de mars à décembre 2011.

Source : Communiqué diffusé par le gouvernement du Canada, 15 novembre 2010

L’Observatoire de la culture et des communications du Québec célèbre son 10e anniversaire

8 novembre 2010  |  Aucun commentaire

Pendant la dernière décennie, l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) a publié une multitude de statistiques et d’analyses pertinentes et fiables, utiles à l’ensemble des intervenants du milieu culturel, en plus d’une centaine de publications : statistiques sur l’industrie du film; état des lieux du patrimoine, des institutions muséales et des archives; et état des lieux du livre et des bibliothèques, pour ne nommer que celles-là. L’OCCQ a été un précurseur dans plusieurs domaines. Entre autres, il a diffusé au printemps la première analyse de La balance commerciale québécoise de produits culturels, un ouvrage attendu depuis longtemps qui démontre la dynamique des échanges culturels entre le Québec et le monde. L’expertise de l’OCCQ en statistique culturelle est largement reconnue tant sur la scène nationale qu’internationale. Cette reconnaissance s’est affirmée en 2002, alors que l’Observatoire organisa, en collaboration avec l’Institut de statistique de l’UNESCO, un colloque international sur la statistique culturelle. Cette rencontre, qui réunissait les sommités du domaine, demeure sans contredit l’un des plus beaux fleurons de la courte histoire de l’OCCQ.

D’ailleurs, Les Arts et la Ville était présent, le 25 octobre dernier, au forum La diversité culturelle à l’ère numérique qui a eu lieu à Montréal à l’occasion du 10e anniversaire de l’OCCQ. Pour souligner une décennie de recherche et de statistiques, l’OCCQ a tenu ce forum en plus de publier un livret contenant des statistiques clés sur la culture au Québec de même que des témoignages d’utilisateurs de ces données. Consulter le livret 2010 : dix ans d’observation de la culture.

Source : Communiqué diffusé par l’OCCQ, 25 octobre 2010

Le Québec accueillera, en 2012, le premier Forum mondial de la langue française

8 novembre 2010  |  Aucun commentaire

Le Québec sera l’hôte du premier Forum mondial de la langue française. Ce forum sera organisé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en collaboration avec le gouvernement du Québec et ses partenaires. Un comité international sera constitué et un commissaire sera choisi. Il sera désigné par l’OIF après consultation avec le Québec. Ce premier forum devrait par la suite se répéter à intervalles réguliers, puisque l’OIF souhaite en faire un rendez-vous pérenne. En savoir davantage

Source : Communiqué diffusé par le gouvernement du Québec, 24 octobre 2010

Nos partenaires

Abonnez-vous au Bulletin Le réseau

Recevez par courriel notre bulletin bi-mensuel essentiel pour suivre l'actualité culturelle locale, nationale et internationale.

© Les Arts et la Ville, tous droits réservés