Bulletins et communiqués

Recherches et statistiques

L’emploi salarié dans les industries culturelles au cours des 20 dernières années

5 décembre 2011  |  Aucun commentaire

L’Institut de la statistique et des communications du Québec a publié le 28 novembre le bulletin Optique culture numéro 12 intitulé L’emploi salarié dans certaines industries de la culture et des communications, de 1991 à 2010.

Celui-ci présente une étude démontrant que la plupart des industries culturelles ont enregistré une augmentation importante de leur nombre d’emplois salariés de 1991 à 2010. Ce nombre a augmenté de 312 % dans l’industrie de la télévision payante et spécialisée, de 134 % dans les compagnies d’art d’interprétation et de 89 % dans les établissements du patrimoine.

Au cours de la même période, les industries culturelles qui comptent le plus grand nombre d’emplois salariés, soit la radio et la télévision généraliste et l’édition de livres, de journaux et de périodiques, enregistrent les plus fortes contractions de leur main-d’œuvre salariée. L’industrie de la radio et de la télévision généraliste a perdu 20 % de ses emplois salariés et celle de l’édition, 10 %.

La croissance de l’emploi salarié dans les industries culturelles se caractérise par un rythme supérieur à celui de l’ensemble des industries au cours de la première décennie, puis par un net ralentissement. En effet, l’emploi salarié dans les principales industries culturelles du Québec affiche un taux de croissance annuel moyen de 1,6 % de 1991 à 2002 et de – 0,5 % de 2002 à 2010. Au cours des mêmes périodes, dans l’ensemble des industries, le nombre d’emplois salariés a crû annuellement de 1,0 % et de 1,5 %.

Par rapport à celles de l’Ontario, les principales industries culturelles québécoises font bonne figure avec un taux de croissance annuel moyen de l’emploi salarié de 0,7 %, par rapport à 0,2 % en Ontario de 1991 à 2010. De plus, la part de la main-d’œuvre salariée des industries culturelles dans l’ensemble des emplois salariés au Québec est passée de 1,5 % en 1991 à 1,4 % en 2010, tandis qu’en Ontario, cette part est passée de 1,6 % à 1,3 %. Consulter le rapport complet

Source : Communiqué diffusé par le gouvernement du Québec, 28 novembre 2011

Une étude sur les pratiques artistiques des jeunes Canadiens en dehors de l’école

21 novembre 2011  |  Aucun commentaire

La participation aux activités artistiques et de lecture des enfants en dehors de l’école en 2008, le 35e rapport de la série Regards statistiques sur les arts de Hill Stratégies, propose un premier examen des données provenant de l’Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes portant sur la fréquence à laquelle les enfants du Canada de trois à sept ans participent aux activités artistiques et de lecture en dehors de l’école. On y apprend d’une part que 18 % des enfants de trois à sept ans suivent des leçons ou des cours hebdomadaires de musique, d’art ou d’activités non sportives. D’autre part, 80 % d’entre eux suivent « rarement ou jamais » de tels cours ou leçons. Les autres 2 % en suivent « environ une fois par mois ».

En outre, 35 % des enfants de trois à sept ans prennent des leçons ou des cours hebdomadaires de danse, de gymnastique ou d’arts martiaux (ou « activités physiques organisées »). En revanche, environ les deux tiers (64 %) des enfants n’assistent « presque jamais » à de tels cours. Seulement 1 % des enfants de tous les groupes d’âge suivent des cours ou des leçons de danse, de gymnastique ou d’arts martiaux « environ une fois par mois ».

Une majorité d’enfants lisent de leur propre initiative chaque jour : 73 % des enfants de trois ans le font (y compris ceux qui « feuillettent des livres »), de même que 68 % des enfants de quatre et de cinq ans, et que 70 % des enfants de six ans. Le pourcentage est inférieur pour les enfants de sept ans : 52 % lisent par plaisir chaque jour. Pour en savoir davantage, consultez le rapport complet

Source : Hill Stratégies Recherche. « Augmentation du nombre d’enfants qui prennent des leçons de musique, d’art ou de danse en dehors de l’école », Recherches sur les arts, 16 novembre 2011, vol. 10, n° 1

Une étude portant sur l’engagement dans les arts en Ontario

7 novembre 2011  |  Aucun commentaire

Le Conseil des arts de l’Ontario a publié le 13 octobre les résultats d’une étude sur l’engagement dans les arts en Ontario. Elle examine la gamme complète des activités artistiques, depuis les activités traditionnelles jusqu’aux pratiques personnelles, en passant par la participation par l’intermédiaire de médias électroniques, imprimés et numériques.

Elle explore également l’importance des activités artistiques pour les Ontariens, les milieux où ces activités se déroulent, les relations entre les pratiques personnelles et celles où l’on est spectateur, et les tendances de l’engagement selon les régions et des regroupements démographiques comme l’âge et le sexe. En savoir davantage et consulter le rapport.

Source : Communiqué diffusé par le Conseil des arts de l’Ontario, 13 octobre 2011

De nouvelles statistiques sur les établissements du patrimoine au Canada

7 novembre 2011  |  Aucun commentaire

Statistique Canada a publié récemment les résultats d’une enquête menée en 2009 au sujet des établissements du patrimoine au pays. Dans cette étude, on peut constater que les établissements du patrimoine au Canada, hormis les parcs naturels et les archives, ont généré des revenus d’exploitation de 1,23 milliard de dollars en 2009. Ces revenus d’exploitation proviennent des contributions privées et gouvernementales, des droits d’entrée, des ventes et des cotisations, et de diverses sources.

Les revenus totaux d’exploitation en 2009 ont augmenté de 3,1 % par rapport à l’année précédente. Les établissements sans but lucratif ont contribué majoritairement à ceux-ci, soit dans une proportion de 91,3 %. Les trois provinces les plus peuplées sont à l’origine de la plupart des recettes de l’industrie : l’Ontario (41,9 %), le Québec (26,3 %), et la Colombie-Britannique (13,4 %). En savoir davantage et consulter le rapport

Source : Site Internet de Statistique Canada

Un sondage sur le bénévolat des Québécois

24 octobre 2011  |  Aucun commentaire

Le dernier bulletin de l’Observatoire québécois du loisir présente les résultats de l’étude Bénévolats nouveaux, approches nouvelles, réalisée par David Leclerc, professionnel de recherche au Laboratoire en loisir et vie communautaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

S’appuyant sur les constats provenant d’études antérieures, le sondage effectué par Léger Marketing dans le cadre de cette étude montre clairement la diversification des lieux et des cadres de l’engagement bénévole. Les nouvelles pratiques en matière de bénévolat posent des défis de taille aux organismes et aux gestionnaires de bénévoles. Cette situation est palpable au quotidien dans le monde du bénévolat au Québec. D’un côté, les organismes affirment avoir de la difficulté à recruter et à garder leurs bénévoles, tandis que de l’autre, plusieurs bénévoles fortement engagés se questionnent sur l’effritement du bénévolat. À l’initiative du Réseau de l’action bénévole du Québec, l’étude a défini et mesuré les mouvements et les tendances dans l’ensemble des dimensions qui composent l’action bénévole. Consulter le rapport

Source : David Leclerc. Bénévolats nouveaux, approches nouvelles : le bénévolat des Québécois selon un sondage de Léger Marketing, bulletin de l’Observatoire québécois du loisir, vol. 9, n°4, 2011

Une étude réalisée auprès des artistes québécois en arts visuels

24 octobre 2011  |  Aucun commentaire

L’Institut de la statistique du Québec réalise en ce moment une étude auprès de plusieurs organismes du secteur culturel afin de recueillir des données statistiques sur les conditions socioéconomiques et de pratique des artistes en arts visuels du Québec. L’étude permettra de dresser le profil professionnel des artistes en arts visuels et de décrire les conditions de création artistique. Les résultats de l’étude permettront aux organismes gouvernementaux du milieu culturel de mieux connaître l’effet réel des mesures existantes et des politiques culturelles. Une liste de répondants a été constituée avec l’aide des associations d’artistes, d’organisations qui structurent le champ des arts visuels et de galeries d’art. Les résultats seront disponibles au printemps 2012. En savoir davantage

Source : Site Internet de l’Institut de la statistique du Québec

Léger recul des ventes de livres en 2010

11 octobre 2011  |  Aucun commentaire

Les ventes de livres neufs au Québec sont passées de 812 millions de dollars en 2009 à 791 millions de dollars en 2010, une baisse de 2,7 %. C’est ce que révèle l’étude publiée le 20 septembre par l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) de l’Institut de la statistique du Québec.

On constate également dans cette étude que la baisse des ventes en 2010 contribue à l’essoufflement de la croissance des ventes de livres au cours des dernières années de la décennie 2001-2010. En effet, si le taux de croissance annuel moyen est de 3,1 % pour la période 2001-2010, il est de 7,7 % de 2004 à 2007 et de – 0,9 % de 2007 à 2010. Ce dernier taux est nettement inférieur à celui de l’indice des prix à la consommation, qui est de 1,3 %.

Par ailleurs, dans l’industrie du livre, la deuxième moitié de la décennie 2001-2010 a été marquée par la progression des chaînes de librairies. Avec une croissance de 6,9 % en moyenne de 2006 à 2010, les ventes de livres par les chaînes représentent maintenant 54 % du marché du livre neuf. Cette part était de 46 % en 2006. De leur côté, les librairies indépendantes, sans les librairies en milieu scolaire, affichent une baisse annuelle moyenne de 2,6 % de leurs ventes de livres au cours de la même période. Pour en savoir davantage, consultez le rapport

Source : Communiqué diffusé par le gouvernement du Québec, 20 septembre 2011

L’état des achats des établissements collectionneurs du Québec en 2009-2010

11 octobre 2011  |  Aucun commentaire

Les établissements collectionneurs du Québec, soit les musées, les entreprises et les autres institutions collectionneuses du Québec, ont acheté pour 10,7 millions de dollars d’œuvres d’art en 2009-2010. Ce montant est inférieur à la moyenne des cinq dernières années, qui est de 11,7 millions de dollars par an. Ces résultats proviennent de l’Enquête statistique sur les acquisitions d’œuvres d’art réalisée par l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) de l’Institut de la statistique du Québec.

L’enquête de l’OCCQ portait sur les acquisitions d’œuvres d’art de 150 établissements : une trentaine d’institutions muséales, une trentaine d’entreprises propriétaires d’une collection, six grandes municipalités ainsi que les établissements touchés par la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement (politique dite du 1 %, gérée par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine).

Sur les 150 établissements sondés, 116 ont acheté un total de 1 445 œuvres d’art pour 10,7 millions de dollars. Cette somme représente une baisse de 16 % par rapport aux achats de l’exercice précédent. Précisons cependant que l’enquête de l’OCCQ, menée pour la neuvième année consécutive, montre que la somme des achats peut fluctuer beaucoup d’une année à l’autre, tant à la hausse qu’à la baisse. Consulter le rapport complet

Source : Communiqué diffusé par le gouvernement du Québec, 29 septembre 2011

Nos partenaires

Abonnez-vous au Bulletin Le réseau

Recevez par courriel notre bulletin bi-mensuel essentiel pour suivre l'actualité culturelle locale, nationale et internationale.

© Les Arts et la Ville, tous droits réservés