Le Wapikoni mobile

Le Wapikoni mobile

Le Wapikoni mobile a été cofondé en 2003 par la réalisatrice Manon Barbeau, le Conseil de la nation Atikamekw et le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador, avec le soutien de l’Assemblée des Premières Nations et la collaboration de l’Office national du film du Canada.

Depuis, le Wapikoni mobile circule dans les communautés autochtones et offre aux jeunes des Premières Nations des ateliers permettant la maîtrise des outils numériques par la réalisation de courts métrages et d’œuvres musicales. À chacune de ses escales, des cinéastes accompagnent une trentaine de jeunes participants à toutes les étapes de la réalisation.

La mobilité fait partie intégrante de l’approche du Wapikoni mobile : « rouler vers » les jeunes des communautés autochtones pour leur offrir des ateliers pratiques adaptés à leur réalité et à leur culture. Le Wapikoni mobile intervient dans les communautés à l’invitation des conseils de bande. Afin de prendre une décision éclairée sur le choix des communautés qui seront visitées, l’équipe du Wapikoni mobile évalue les besoins des communautés tout en gardant en tête une vision de développement à long terme des compétences des participants.

La mission du Wapikoni mobile :

  • Combattre l’isolement et le suicide chez les jeunes des Premières Nations en développant des compétences artistiques, techniques, sociales et professionnelles;
  • Diffuser les films réalisés et sensibiliser différents publics face aux enjeux des Premières Nations en valorisant une culture riche et trop souvent méconnue;
  • Contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel des Premières Nations.

Source : Site Web du Wapikoni mobile. Information citée dans La Valise culturelle de l’élu municipal, 2e édition pour le Québec, Québec, Les Arts et la Ville, 2014.

Information sur l’image : Studio mobile à Wikwemikong. Crédit photo : Mathieu Buzzetti Melançon

Partager sur Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page