Les mains – Karine Fournier

Les mains – Karine Fournier

Mention du jury – Prix Artiste dans la communauté 2017
Remis en partenariat avec le Conseil des arts et des lettres du Québec

Karine Fournier a été invitée, en 2012, à effectuer une résidence d’artiste au CHSLD Providence Notre-Dame de Lourdes afin d’impliquer les résidents dans un projet d’embellissement urbain favorisant la valorisation et la « recontextualisation » des habiletés et du savoir ancestral liés au tricot.

Au terme de huit semaines de rencontres, d’échanges et de travail, un arbre et une douzaine de parcomètres ont été « habillés » par l’artiste et son équipe de tricoteuses, donnant ainsi à ces dernières une occasion originale de laisser leur trace dans la ville. De même, l’artiste a elle aussi laissé sa trace dans le milieu de vie de ces personnes en recouvrant de tricot mobilier et accessoires du CHSLD, égayant ainsi les lieux.

Par le moyen du « tricot-graffiti » – un geste « pirate » en quelque sorte puisqu’il n’était pas permis, mais simplement toléré par les autorités municipales –, ce projet a donc permis aux résidentes participantes d’utiliser leur savoir-faire artisanal dans le cadre d’une performance artistique et, ainsi, de donner à celui-ci un tout nouveau sens.

Le jury apprécie le déploiement, dans l’espace public, de cette manifestation artistique aux retombées multiples, tant sur le plan culturel que social. La démarche, animée de façon exemplaire par l’artiste, permet la valorisation et la transmission d’un savoir-faire ancestral tout en contribuant à la reconnaissance du rôle essentiel de l’artiste dans la collectivité.

Crédit photo : Guillaume Pascal

Partager sur Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page