La médiation culturelle par la chanson

La médiation culturelle par la chanson

À l’occasion de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles, l’auteure-compositrice-interprète Geneviève Labbé, en collaboration avec une classe de francisation de nouveaux arrivants provenant de la Syrie, de la Colombie, de la Côte d’Ivoire, de la Croatie et du Congo, a lancé le vidéoclip de la chanson Notre maison du monde. Cette réalisation est soutenue par le Fonds spécial pour la médiation culturelle offert par la Ville de Victoriaville dans le cadre de son Entente de développement culturel.

Avec la collaboration du Centre d’éducation des adultes de Victoriaville et du Comité d’accueil international des Bois-Francs, madame Labbé a rencontré une classe de francisation afin de réaliser un projet de création de chanson. La démarche s’est déroulée en quatre phases, soit l’exploration artistique, la création de la chanson, l’enregistrement en studio et le tournage du vidéoclip.

L’exploration artistique a amené l’artiste à rencontrer ces nouveaux arrivants lors de plusieurs ateliers, à discuter et à chanter avec eux sur des rythmes d’ici et de leur pays. Plus que tout, l’artiste fut profondément inspirée par la joie de vivre et la gentillesse de ces gens. Les ateliers ont été une expérience très touchante, considérant que la majorité de ces participants viennent de pays ravagés par la violence. Plusieurs heures ont été consacrées à l’écoute et à la prise de notes alors que les participants racontaient ce qu’ils ont vécu avant d’arriver au Québec.

Cette étape fut suivie de la composition de la musique et des arrangements vocaux par Mme Labbé et quelques participants, dont le musicien colombien Edwin Alvarez Carrillo. Rêvons ensemble notre maison du monde est devenu le thème de la chanson. Ce sont ces mots qui traduisent le sentiment partagé par les nouveaux arrivants et les Québécois d’origine ayant participé au projet.

« L’accueil que m’ont accordé les participants fut chaleureux et enthousiaste. Ce projet de chanson et de vidéo, nous l’avons porté et réalisé tous ensemble. Cette expérience est pour moi le reflet de ce que notre société est appelée à devenir : une communauté multiculturelle et harmonieuse », souligne Mme Labbé.

Le public a pu découvrir cette chanson vibrante lors de deux prestations par dix des chanteurs. Le vidéoclip de la chanson Notre maison du monde traduit bien l’esprit de fraternité et d’ouverture dans lequel a évolué ce projet ayant rassemblé une trentaine de personnes.

Source : Geneviève Labbé

Partager sur Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page